Cette histoire de préparation de mariage… A l’église!

Parfois je me dis qu’il n’y a qu’à nous que ce genre de choses arrivent… Quand je parle de « genre de choses », je parle de ces choses inimaginables qui n’arrivent qu’aux autres!

Mais coutumière des situations rocambolesques, je me doutais bien que ma préparation de mariage ne serait pas des plus faciles, sans pépins, sans failles… Mais nous en gardons cependant un bon souvenir! Enfin, nous en rigolons avec du recul!

A chaque jour son histoire, aujourd’hui on parle de la cérémonie religieuse ou d’une cérémonie religieuse pas comme les autres!

Pourquoi avons-nous choisi l’église?

 

Il faut savoir que je suis catholique et que Troudki n’est rien du tout! Alors pour ne pas m’imposer, je lui ai proposé de faire une cérémonie laïque pour ne léser personne.

Cependant, je vous avouerai que j’avais du mal à me projeter à mon mariage sans faire un passage par la case église! Il était primordial pour moi d’avoir une bénédiction religieuse; alors j’ai fait un powerpoint! Non vous ne rêvez pas! je suis une adepte des powerpoint pour faire valoir mes idées! (Je suis une folle,je sais!)

Un verre de vin rouge servi, (la pilule passe plus facilement de cette manière) j’ai démontré l’importance du mariage à l’église en déroulant mon powerpoint. Concrètement, l’importance était surtout pour moi mais je lui démontrais également le fait que cela ne lui coûterait rien, mis à part me faire plaisir de nous dire « Oui » dans un lieu saint.

Powerpoint accepté, Troudki prêt à subir, il était temps de nous préparer! Parce que…pour ceux qui ne le savent pas, il ne suffit pas uniquement de contacter un prêtre pour célébrer son union! Non cela aurait été trop beau! Il faut participer à des réunions de couples.

Et c’est ainsi que tout commence…

ACTE 1 – Le choix de l’église de préparation

Autant nous avions choisi l’église de célébration mais celle-ci n’étant pas dans notre commune, nous devions trouver une église de préparation proche de chez nous.

Alors j’ai missionné Troudki pour aller à la recherche de l’église en question. Que nous trouve t-il? Une église russe orthodoxe! Une église russe? Pourquoi tu as fait ça? Parce que cela fait « stylé » m’a t-il dit! Ok il n’a pas compris les subtilités de la religion, on verra cela plus tard!

J’ai donc pris les choses en mains et nous avons trouvé une église proche de nous.

Jusqu’alors, et parce que dans notre entourage on nous avait dit « Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez que 3-4 RDV », c’est tout sereinement que nous nous sommes dit : « Pépouze, ce sera plié rapidement l’affaire! »

Mais bien sûr que non!ça n’allait pas être aussi easy! On est tombé sur (certainement) la seule église de Toulouse qui proposait un parcours complet de préparation de mariage : « Le parcours Alpha », composé de ….Accroches toi…12 RDV.

Lorsque nous avons reçu le calendrier des RDV chez nous, j’ai vu les yeux bleus écarlates de Troudki me fixer avec un mixe de « violence » et de désolation… Alors je me suis dit: « Je vais lui faire un powerpoint, il adhérera sûrement plus facilement… » (Non je plaisante pour le powerpoint!).

Les RDV ont donc commencé… Et bien évidemment, nous avons attiré l’attention dès le premier jour : un châtain moustachu tatoué qui arrive au milieu d’un groupe de 10 couples en préparation, des couples animateurs, des sœurs en savates, un prêtre curieux… Les yeux étaient rivés sur nous! Porco Dio, on était mals!

« Et pourquoi ces tatouages? » « Quelle en est la finalité? » « Et vous êtes baptisé? » « Et vous croyez en Dieu ou vous vous mariez à l’église juste parce que ça fait joli? »

C’était sûr, Troudki aurait pris ses Dr Martens à son cou et se serait barré! Mais il a pris sur lui et il est resté.

Chaque début de réunion débutait par un signe de croix que j’avais tenté d’apprendre à Troudki, une rigolade lorsque je l’ai vu jouer le jeu en faisant tout à l’envers et deux fois plus qu’il ne le fallait!

Assez vite, je me suis dit que nous ne pourrions pas nous marier à l’église : Troudki pas baptisé, il lui était demandé d’être très attentif à ces réunions pour avoir la dérogation. Alors lorsqu’au cours d’une discussion de groupe le prêtre lui a demandé : « Qui est Dieu » et que ce dernier lui a répondu « Dieu est… Dieu est une sorte de créature du ciel qui est plutôt gentil… » Boudu, je me suis dit : c’est foutu!

Discussions sur le devoir d’avoir des enfants, échanges sur l’adultère, débats sur le partage de l’argent, lavage de cerveau sur l’importance de ne pas prendre de contraceptifs, week-end de groupe de pèlerinage, dimanches de messes ou nous devions rester comme des piquets face aux fidèles, repas de groupes autour des discussions du seigneur, devoirs à faire à la maison… Nous étions enfin arrivés à bout de nos 12 jours de préparation et nous avions eu notre dérogation!

Enfin, c’est ce que nous croyions…

ACTE 2 – La rencontre avec le prêtre de notre mariage

Il était donc temps de rencontrer notre prêtre célébrant. Celui prévu n’étant finalement plus disponible, nous serions mariés par Père Ildefonse, venu tout droit d’un pays qui m’était méconnu d’Afrique!

Une demie heure de retard, il nous ouvre enfin ses portes, à moitié sapé. Bon, c’est original, on ne l’a que très peu relevé. Après nous avoir analysé pendant près de 10 minutes au cours desquelles nous n’osions même pas nous gratter l’œil, il a enfin commencé à communiquer mais nous ne comprenions pas tout. On s’est juste contentés d’acquiescer.

Premier RDV assez bizarre où il nous parle de notre sexualité. Troudki se sentant soudainement à l’aise, se permet quelques petites blagues pour lesquelles le Père n’était pas spécialement dans l’accueil. Et c’est ainsi qu’il nous annonce que nous aurions… Accroches toi… 6 RDV supplémentaires avec lui, en tête à tête!

Troudki était à bout! Et je vous avouerai que je l’étais également! Nous avions passé plusieurs mois à apprendre des tas de choses sur Dieu et sur la religion, nous n’allions tout de même pas recommencer!

Alors oui! Ce n’est pas bien de dire cela pour une croyante, mais honnêtement, c’était trop! Nous avions finalement réussi à réduire ces RDV à 3, qui ont consisté à préparer notre livret de messe et à lui raconter la manière dont nous nous sommes rencontrés et le pourquoi du comment on s’aime!

ACTE 3 – Le jour « J »

Notre beau jour avait sonné! Nous avions été déclarés mari et femme à la mairie et il était temps de bénir notre union!

Mais…Arrivés sur les lieux : pas de prêtre! Mais où est le prêtre bordel?

Le voici qui arrive tranquillement dans sa saxo avec un quart d’heure de retard, et tout sereinement, il enfilait ses X robes sur le parking! La scène était drôle, surtout quand nous y repensons, mais nous nous sommes dit : Tous ces RDV pour ce cinéma!

On aurait pu se dire que les maladresses s’arrêteraient là, mais non! Toujours pas!

Non seulement le prêtre s’est fait son petit kiff en demandant au groupe de Gospel que nous avions prévu de faire des chansons qui n’étaient pas payées au programme (Heureusement qu’ils ont été pros et ont exécuté!) mais en plus il a presque failli ne pas nous signer le registre!

Parce que: le stylo était bleu! Et tu comprends, on ne signe pas un registre avec un stylo bleu! Non mais sans déconner! Alors quand je l’ai entendu faire « han han, je ne peux pas signer le registre! », je me suis dit que c’était un sketch! Rassurez-vous, nous avons réussi à trouver un stylo noir, merci aux invités! Mais à ce moment-là j’ai failli avoir une syncope!

Et s’est ainsi que s’est achevée notre cérémonie religieuse…Qu’à coup sûr je n’oublierai jamais!

Je me suis dit : « Il m’aime vraiment ce Troudki pour avoir accepté tout cela, certains n’auraient pas voulu! » Et malgré son impatience et ses envies de « sécher » les préparations, il est allé jusqu’au bout!

Ce jour là, Troudki a su faire son signe de croix comme il le fallait et accompagné des chants Gospel, nous nous étions de nouveau dit « Oui » pour toute la vie! (Roh la cucul).

Et toi? Tu te maries à l’église? Racontes nous ton expérience!

XOXO

L.M.E

Un commentaire sur “Cette histoire de préparation de mariage… A l’église!

  1. Ton article m’a beaucoup fait rire, mais j’aurais été vraiment catastrophée à plusieurs reprises si j’avais été dans ta situation ! Et je suis choquée par certains détails… notamment les questions sur les tatouages et le « lavage de cerveau sur l’importance de ne pas prendre de contraceptifs »… Heu… OK… Bon et bien sûr le retard du prêtre, n’importe quoi, j’aurais pété un câble – le coup du stylo on dirait une caméra cachée ! ^^
    Enfin en tout cas je suis contente que tu aies pu avoir ton mariage à l’église comme tu le souhaitais ! (le coup du powerpoint m’a bien fait rire aussi j’avoue :))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s