{Anousha et Ciaran } Quand l’Inde et l’Irlande se rencontrent, cela donne un mariage tout en couleurs.

Ils se sont aperçus, ils se sont vus, ils ont été séparés  puis se sont retrouvés…

Aujourd’hui, leur amour est scellé et plus intense que jamais.

Leur histoire, Anousha nous la raconte pour notre plus grand plaisir!

P1010818

Toutes les plus belles histoires commencent quelque part…Qu’es est-il de la vôtre ?

« C’est une histoire compliquée ! (est-ce qu’elles ne le sont pas un peu toutes ?;)) La toute première fois qu’on s’est vus, je passais un examen oral pour terminer ma deuxième année de licence d’anglais, et il faisait partie du jury. Je ne l’ai pas spécialement remarqué car j’étais en couple à ce moment-là.


Je l’ai revu quelques mois plus tard, à une soirée d’anniversaire d’une amie commune, alors que j’étais fraîchement célibataire et que j’avais le cœur en morceaux. J’avais failli ne pas aller à cette soirée tellement j’étais mal, et je ne voulais voir personne.

C’est la première personne que j’ai vue en arrivant et, nous reconnaissant mutuellement de mon exam, on s’est parlé un peu. Je me suis rendue compte que j’étais inexplicablement attirée par lui alors que je ne le connaissais pas et que je n’étais vraiment pas en train de chercher à me mettre avec quelqu’un…

On s’est revus à une autre soirée d’anniversaire trois mois plus tard, je l’ai rajouté sur Facebook le lendemain et ai osé lui parler quelques semaines plus tard… On s’est rendus compte qu’on se plaisait mutuellement mais… je partais étudier aux Etats-Unis et lui repartait en Irlande peu après.

On a essayé de ne pas trop s’attacher l’un à l’autre, on est passés par des périodes plus ou moins faciles, mais on est tombés amoureux ! Je suis partie à l’autre bout du monde et on ne s’était rien promis.

Mais on n’a jamais réussi à passer à autre chose, pendant une année on s’est parlé sans arrêt et à mon retour, il est revenu vivre en France avec moi ! »

P1010007

Comment s’est faite la demande ? Qu’as-tu ressentie ?

« Je savais qu’il n’était pas du tout du genre à mettre un genou à terre pour demander ma main, et du coup, je ne voulais pas qu’il le fasse juste pour me faire plaisir.

A la place, j’ai pris les devants ! On avait déjà parlé plusieurs fois de mariage mais rien de concret.

Je voulais qu’on en parle sérieusement et pour amener la discussion, j’avais préparé une petite surprise que je garderai secrète car personne ne l’a jamais su et j’aime bien garder ce mystère 😉 (et non, ça n’a rien de sexuel ou d’inavouable, hahaha).

On était à Tours, dans un endroit spécial pour nous, et ce soir-là on a décidé de nous fiancer ! Comme on partait en vacances en Irlande peu après, on est allés chercher une bague traditionnelle irlandaise, la bague Claddagh, pour sceller notre envie de nous marier !

J’étais plus qu’heureuse, évidemment 😉 »

22710129_10213561064562886_2019579013_n

Et la préparation du mariage, tu nous en parle ? Pour qu’elle période aviez-vous choisi la date du mariage ?

J’adore organiser à peu près tout dans ma vie, et je rêvais de me marier, donc j’étais ravie de pouvoir organiser ce moment si important ! On aurait voulu nous marier au printemps mais ce n’était pas une période pratique pour beaucoup de nos invités, ni pour nous-mêmes, donc on a décidé de nous marier le plus tôt possible en juillet.

Cela tombait le samedi 8, car le 1er on savait que les vacances scolaires n’auraient pas encore commencé, et ma grande sœur et une de mes demoiselles d’honneur sont prof et je voulais que ce soit pratique pour elles ! Au final, les vacances sont tombées le 7 et du coup, ce n’était pas si pratique mais bon ! 😉

20045721_10213678784426598_3562379246791808365_o

Vous étiez-vous fixé un budget ou vous étiez en roues-libres ?

Mes parents ont financé en immense partie le mariage. On a payé quelques choses par nous-mêmes et les parents de mon mari ont payé la photographe. On n’avait pas de budget mais on a toujours essayé de limiter les dépenses au possible.

P1020239

En combien de temps as-tu préparé ton mariage ? T’es-tu fait aider ?

On a décidé en juillet 2015 de nous marier, et en avril 2016 on a décidé de la date. A ce moment on habitait à Londres, donc on a commencé les préparatifs à notre retour, en juillet 2016, un an pile avant la date choisie.

Ma mère a été la plus grande des aides, ainsi que mon père, ma grande-soeur et mon grand-frère. C’était vraiment une histoire de famille 😉

Et j’ai eu beaucoup de soutien de mes amies qui m’ont écoutée parler mariage sans broncher pendant 1 an ! Bon et de mon mari aussi 😉

22773684_10213561079243253_1096388049_n

Aviez-vous choisi un thème ? Si oui, quel était-il et pourquoi ?

On avait choisi le thème du voyage, tout simplement parce qu’on est tous les deux des voyageurs, qu’on a trois origines à nous deux et qu’on habite régulièrement à l’étranger !

15934311_10155010318521907_996382908_oSONY DSC

As-tu fais quelque chose de spécifique pour ton faire-part ?

Oui ! Mon grand-frère les a réalisés et ils étaient parfaits ! J’avais imaginé les faire-part en piochant des idées sur Pinterest : on avait choisi un faire-part sur un modèle d’une carte d’embarquement.

On a discuté avec mon frère, et dès le premier jet on était ravis. Il avait de lui-même mis les couleurs verte, orange, et blanche, communes aux drapeaux irlandais et indien, et ce sont devenues les couleurs de tout le mariage.

DSC01732_DxO

Quels sont les éléments qui ont composé ta décoration ? As-tu fais des DIY?

On a essayé de faire le plus de choses possibles nous-mêmes, d’une part pour limiter les coûts et d’autre part pour que la déco soit plus unique et à notre image !

Ma témoin a entièrement créé le plan de table, sous forme d’un tableau d’affichage d’aéroport. Mon père a créé des flèches en bois sur lesquelles nous avons écrit à la peinture. Ma mère a découpé dans du contre-collé des panneaux verts et orange et j’ai écrit les noms des tables, qui étaient des noms de villes importantes pour nous. J’avais aussi fait développer deux photos de chaque ville, photos que j’avais prises moi-même. Le livre d’or était également fait main.

P1010933

On avait récupéré des objets de déco à droite à gauche : un plan du métro de Londres, un vieux globe, un ancien passeport, une banderole de drapeaux, des cartes postales de toutes origines… Pour la cagnotte, on avait acheté une valise avec des beaux motifs. On avait aussi récupéré une vieille valise qu’on avait remplie d’accessoires farfelus pour l’animation photo au cocktail.

En Inde, un oncle de ma mère avait fait imprimer des ballons personnalisés spécialement pour notre mariage.

On avait accroché les coupons réponses qu’on avait reçus sur une fausse plante.

Enfin, il y avait des photophores orange et verts, et des petits bouquets de fleurs sur chaque table.

P1010636

Comme beaucoup des futures mariées, as-tu eu un moment « pétage de câbles » ?

Je ne me rappelle pas avoir vraiment « pété un câble » à un moment précis, mais j’étais angoissée, surtout à l’approche du mariage, c’est clair ! Ca m’est quand même arrivé de fondre en larmes mais je ne me souviens même pas pourquoi, donc c’est la preuve que ce n’était pas justifié ! Sinon j’ai eu quelques désaccords avec ma belle-mère mais bon, c’est normal, non ? ^^

P1000978

Qu’elles étaient tes plus grosses craintes ?

Qu’il pleuve et/ou que j’aie des boutons sur la figure !! Original je sais ! J’avais aussi fait des cauchemars où je n’arrivais pas à marcher, j’avais peur de me casser la figure à la mairie !

Quant à mon mari, sa plus grosse crainte c’était que les invités ne s’amusent pas !

Quand le jour « J » est arrivé, et alors que tu te préparais, peux-tu nous décrire dans quel état tu étais ?

Indescriptible ! Je n’y croyais pas du tout. Quand mon père est arrivé avec les fleurs et que j’ai vu mon bouquet, j’ai pleuré tellement je le trouvais beau – ça commençait bien !

Le moment maquillage/coiffure était très sympa, hors du temps, un vrai moment de détente avant le gros « rush ». Puis plus l’heure approchait, plus j’avais envie de pleurer, j’étais régulièrement aux bords des larmes en me disant « MON DIEU, c’est arrivé ! C’est maintenant ! ».

C’était complètement irréel et même maintenant j’ai du mal à croire qu’une si belle chose soit arrivée !

Quant à cette journée, s’est-elle déroulée comme vous l’aviez souhaité ?

Oh oui ! Encore mieux que tout ce qu’on pouvait imaginer ! Ma sœur avait préparé plusieurs surprises, elle avait vraiment bossé à fond pour coordonner tout ça. C’était très émouvant.

Et voir tous nos proches réunis en un seul endroit pour célébrer avec nous notre union, c’est VRAIMENT la plus belle chose au monde. 3 mois après ça me met toujours les larmes aux yeux d’y repenser !

Ce qui était incroyable aussi c’est voir des gens de plein d’origines différentes : avec un mariage franco-indien-irlandais et ayant chacun des amis d’un peu partout, c’était un sacré mélange ! Je trouvais ça génial de pouvoir célébrer cette diversité 🙂

Comment la qualifierais-tu ?

Le plus beau jour de ma vie !

Maintenant que tu es une toute jeune mariée, quels sont les conseils que tu peux apporter aux futures brides ?

Ne vous oubliez pas dans les préparatifs. Par là j’entends deux choses :

  1. Ne vivez pas pour votre mariage, pensez à autre chose, parlez d’autre chose avec votre fiancé(e), ami(e)s, famille, faites autre chose que préparer votre mariage chaque soir.

  2. N’organisez pas un mariage qui ne vous ressemble pas. Les premiers mois des préparatifs, je lisais beaucoup de blogs, de sites, d’épingles sur Pinterest. Et j’ai complètement arrêté 6 mois avant le mariage. J’en avais marre car je commençais à tout comparer, à avoir des envies qui ne nous ressemblaient pas, à regretter ce qu’on ne pouvait pas nous permettre. Pareil pour l’APRÈS mariage !  J’ai passé un moment à me dire  « zut, on aurait pu faire ça… ou ci… on a oublié de faire ça… et cette idée de photo, c’était chouette, pourquoi on l’a pas fait ? » STOOOOP ! Chacun son mariage, heureusement qu’on est tous différents ! Ne pensez pas à si votre mariage rentre dans des cases, tant qu’il rentre dans les vôtres. Il ne plaira pas au monde entier mais il est impératif qu’il vous plaise à vous. Internet peut être terrible pour ça !

P1010703

Ton mot libre

Je vous souhaite bon courage dans les préparatifs, profitez-en bien car ils passent très vite et sont tout aussi importants que le jour J !

Quant au jour J, ce n’est pas un mythe, il passe à une vitesse folle. Vous n’aurez pas forcément le temps d’avoir de grandes discussions avec chacun de vos invités, mais n’oubliez pas qu’ils sont heureux d’être là pour vous et comprennent bien que vous soyez partout et nulle part à la fois 😉

Le jour du mariage, ne vous occupez de RIEN et laissez-vous porter par la joie de la journée !

P1010522.jpg

Un commentaire sur “{Anousha et Ciaran } Quand l’Inde et l’Irlande se rencontrent, cela donne un mariage tout en couleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s