{ Stéfanie & Cédric } – Lorsque la différence de deux êtres forme un équilibre parfait!

Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas rêvé à travers vos histoires mes chères mariées.

Alors ce soir et avec la période estivale achevée, nous reprenons du service en inhalant des bouffées de bonheur.

Elle est belle, elle est péchue et s’ouvre aisément au monde et à ses rêves… Il est beau, il est affectueux et adopte une certaine retenue …

Eux deux, c’est un monde qu’ils ne se sont pas uniquement imaginé mais un monde où leur amour est maître et où leurs êtres se complètent …

Belle soirée mes Enjoués, ce soir nous revivons le moment de deux âmes soeurs qui se sont dits « Oui » pour la vie.

photo-couple-4.jpg

 

Toutes les plus belles histoires commencent quelque part…Qu’en est-il de la vôtre ?

Cédric et moi nous sommes rencontrés il y a tout juste 5 ans, le 5 septembre 2013, lors d’une soirée d’intégration de notre master. Le courant est directement passé entre nous et nous avons passé la soirée à échanger ensemble et à nous taquiner.

Nous nous sommes ensuite revu plusieurs fois dans le cadre de nos études et une complicité s’est directement installée. Et lors du décès de mon premier chien, c’est lui que j’ai appelé pour en parler.

Nous deux, c’est une évidence depuis le début. Et pourtant, il est aussi réservé que je suis bavarde, aussi calme que je suis speed, aussi terre à terre que je suis dans les nuages…

Pourtant si différents, nous avons rapidement su que notre histoire serait du sérieux. Pour la petite histoire, les copains nous appellent #totalinLove parce qu’il paraît qu’on est ce genre de couple totalement énervant qui dégouline d’amour.

Mais sincèrement, nous sommes tellement heureux que peu nous importe. Neuf mois plus tard, nous emménagions ensemble. Nous nous sommes pacsés pour nos deux ans et un an après, il m’a fait sa demande en mariage…

 

 

decouverte-2

Comment s’est faite la demande ? Qu’as-tu ressentie ?

J’avais toujours dit à mon mari qu’il n’arriverait probablement pas à me surprendre tellement je le connais. Et pourtant… Il m’avait toujours soutenu qu’il ne voulait pas faire sa demande avant d’avoir un emploi stable.

De plus, il faut savoir que c’est un grand stressé du travail qui en ramène toujours à la maison. Ainsi, lorsque, le soir de sa remise de mémoire de stage de fin d’étude et après une bonne nuit blanche, 5 jours avant sa soutenance, j’ai découvert l’appartement arrangé avec une scène de mariage et que j’ai vu Monsieur se mettre à genou avec un écrin et une rose, qu’elle n’a pas été ma surprise !

C’était le soir de nos 3 ans de rencontre, ce fameux 5 septembre. Nous sommes de grands fan de Disney et collectionneurs de Tsum-tsum (notre petite honte personnelle 😉 ).

Pour sa demande, il a acheté une douzaine de rose blanches, des pétales de fleurs arrangées en forme de cœurs et une rose rouge. Il a créé une scène de mariage entière avec les mariés, les témoins, le prêtre et la famille dans l’église sur notre table basse à l’aide de tsum-tsum.

Les mariés étaient Kristof et Anna, en souvenir de notre premier Disney vu ensemble et du fou rire que nous avions eu en faisant le parallèle entre les personnages et nous-même ;). Dans le décor, il a également réuni des éléments qui symbolisaient notre histoire, et un album BD de Cédric, un blond belge (comme mon mari) qui tient la main d’une petite rousse avec pour titre « je veux l’épouser». L’album BD parfait .

Pour la petite anecdote, j’ai un peu cassé sa demande: en effet, il se cachait dans une chambre en attendant que je découvre la jolie scène qu’il avait faite, sauf que, en voyant les fleurs par terre, j’ai compris et je me suis mise à pleurer comme une madeleine (oui, oui, moi qui avait dit que je ne pleurerais jamais lors de ma demande, breeef). Du coup, celui que j’appelle Mari Chéri est sortie de la chambre, un écrin et une rose rouge à la main, a posé son genou et m’a fait LA demande :

« Stefanie, veux-tu devenir ma femme ? ». Je n’ai vu la jolie scène que plus tard ;). J’ai été très émue, nous parlions mariage depuis quelques temps et je rêvais de l’épouser.

Ce jour-là, je m’en rappellerais toute ma vie ! Une année de rêve allait commencer.

 

 

Lieu-reception-1.jpg

Et la préparation du mariage, tu nous en parle ? Pour qu’elle période aviez-vous choisi la date du mariage ?

Nous sommes amoureux de l’automne. Les journées un peu moins chaudes et les soirées fraîches, les couleurs de la nature, le retour du cocooning,…

C’était une évidence de nous marier à cette saison. Nous avions opté pour le mois de septembre, nous laissant le temps de réaliser nos préparatifs durant une année.

Cependant, nous nous sommes rapidement rendu compte que, sur la région bordelaise, il est compliqué d’obtenir une jolie salle avec du cachet dans un délai d’un an, à moins de ne pas être trop casse pied sur les dates.

Nous avons eu le coup de cœur pour le château Grattequina, à la fois traditionnel et moderne et avec une vue à couper le souffle sur la Garonne. Ils n’avaient des disponibilités qu’à partir du 7 octobre. Nous nous sommes dit que c’était un bon compromis et nous avons donc choisi cette date pour nous dire « Oui ».

 

 

Vous étiez-vous fixé un budget ou vous étiez en roues-libres ?

Oui, nous avions un budget précis mais je ne souhaite cependant pas le dévoiler. Nous savions que mes beaux-parents souhaitaient participer financièrement à notre mariage à hauteur de ce qu’ils avaient mis pour le frère de Cédric. Mes parents souhaitaient en financer aussi une partie.

Ainsi, nous avons convenu ensemble que nous mettrions chacun la somme de mes beaux-parents, à hauteur de 1/3 de la somme totale du mariage. J’avoue que nous avons eu quelques dépassements de budget que nous avons pris à notre charge bien sûr.

Pour maîtriser mon budget, je me suis servie du fichier Excel que je partage sur mon blog. Il nous a servi à limiter la casse, car, au final, même avec une jolie somme, on ne peut pas faire tout ce que l’on souhaite.

 

 

sortie-eglise-2.jpg

En combien de temps as-tu préparé ton mariage ? T’es-tu fait aider ?

Cédric m’a fait sa demande le 5 septembre 2016 et nous nous sommes mariés le 7 octobre 2017. Nous avons donc mis 13 mois pour préparer notre mariage (brrrr, 13 ce chiffre fait peur… Et pourtant, il a été notre porte bonheur tout le long de notre mariage : 13 tables, 13 personnes à la table d’honneur,…).

Nous avons tout fait tout seul à l’exception de la location de la voiture (une surprise de mes parents).

Même pour les assemblages de faire-parts, nous ne souhaitions pas embêter nos proches et assumer à 100% nos préparatifs. Et, j’avoue que j’ai vraiment adooooré ça!!

Je ne voulais pas passer à côté de quelque chose et le regretter ensuite. Je souhaitais vivre cette période à 200%.

 

 

decoration-centres-tables-3.jpg

 

Aviez-vous choisi un thème ? Si oui, quel était-il et pourquoi ?

Notre thème était « Automne romantique ». En fait, c’était plus un fil conducteur qu’un thème.

Il nous a servi à ne pas nous éparpiller concernant la décoration, la papeterie, le nom des tables… et garder une unité.

 

 

decoration-plan-table.jpg

 

As-tu fais quelque chose de spécifique pour ton faire-part ?

Nous avons souhaité garder cette touche automnale avec des tons doré-cuivrés et de jolies feuilles d’arbre qui tombent.

Nous les avons pris chez Atelier Rosemood que je recommande réellement. La qualité est au rendez-vous. Nous n’avons pas été déçus.

 

 

decoration-centres-tables-1decoration-centre-tables-2decoration-centres-tables-4

 

Quels sont les éléments qui ont composé ta décoration ? As-tu fait des DIY ?

Notre décoration avait pour thème couleur le rose pour le romantisme, le taupe pour l’automne et le blanc pour le côté élégant et pur.

Nous avons eu la chance de tomber sur une super fleuriste décoratrice qui nous a aidé à décorer nos centres de table. Ils étaient composés de lanternes blanches achetées à ikéa, de plusieurs bougies pour le côté cocooning et Hygge qui est cher à nos cœurs, de pignes/pommes de pin, de nos bougies senteur vanille que nous offrions aux invités, de 3 vases différents contenants les compositions florales et de la papeterie tenue sur des mini rondins de bois.

Tout était choisi pour rappeler le thème. Le plan de table a été réalisé à l’aide de palettes en bois. Je l’ai d’ailleurs partagé sur Instagram et sur le blog.

 

 

preparatifs-2.jpg

Comme beaucoup des futures mariées, as-tu eu un moment « pétage de câbles » ?

Ô que oui ! La famille nous a vraiment fait péter des câbles!!

Ils n’étaient d’accord sur rien : l’un veut mixer le plan de table, l’autre surtout pas…Nous avons dû batailler pour imposer nos choix car oui, il s’agissait de notre mariage ;).

Et comme nos parents sont aussi têtus qu’un troupeau de mulets… Ce fut dur par moments. Nous avons bien sûr concédé quelques petites choses, des invités que nous ne connaissions pas… Mais rien qui nous tenait absolument à cœur.

Le pire aura été la veille du mariage lorsque ma belle-mère a voulu acheter des fleurs car la décoration était trop pauvre à son goût (ben oui, la fleuriste allait tout installer le lendemain, nous n’avions que les lampions et le plan de table dans la salle 😉 ).

Je me suis transformée en furie (car elle ne savait même pas les couleurs du mariage ni même les fleurs choisies). En fait, le mariage m’a permis de m’affirmer auprès de ma belle-famille et de laisser tomber l’envie d’être la petite belle-fille parfaite.

 

preparatifs-3

Qu’elles étaient tes plus grosses craintes ?

Alors, ça peut paraître bête, mais mes deux plus grosses craintes concernaient mon « image ».

La première, c’était de paraître trop fatiguée. En effet, je suis insomniaque et somnambule (pour bien faire les choses) et je marque des cernes bleus très facilement.

Évidemment, la veille du mariage, je n’ai dormi que 4 heures. Heureusement que j’ai l’habitude ! Au final, tout s’est très bien passé car mes cernes n’étaient pas marqués. Je pense que le bonheur et les endorphines y ont fait beaucoup ☺.

Ma seconde crainte, c’était de ne pas avoir le temps de faire pipi avant la mairie avec ma robe volumineuse. Ben oui, j’ai une mini vessie!

Des mauvaises langues pourraient dire que je suis enceinte (depuis 33 ans ;)). Du coup, je suis la fille qui a envie de faire pipi avant toutes les cérémonies. Même lorsque je ne bois pas.  L’inconditionnelle du pipi room des bar PMU près des églises. Bref… Au final, tout s’est très bien déroulé, et la galère du pipi avec ma robe princesse n’était pas du tout celle que j’ai pu lire avant le mariage.

Tout s’est passé comme sur des roulettes à deux. J’avais prévu un bridal buddy au cas où, et je ne m’en suis pas servie !

 

mairie.jpg

Quand le jour « J » est arrivé, et alors que tu te préparais, peux-tu nous décrire dans quel état tu étais ?

Au lever, j’étais ultra stressée avec la peur de ne pas être à l’heure: Je suis une retardataire chronique!

Du coup, lorsque ma maman m’a dit qu’elle était en retard alors qu’elle avait la robe, j’ai eu un super gros coup de stress. Rien que d’y repenser j’ai la mini boule au ventre ;).

Tout s’est décanté lorsque j’ai retrouvé mes témoins au château pour la mise en beauté. C’était une super ambiance, nous avons beaucoup rigolé et ça m’a détendu.

De ce moment-là, j’ai tout lâché et j’ai vécu l’instant présent avec qu’une seule hâte, que mon mari me découvre…

 

 

sortie-eglise-1

Quant à cette journée, s’est-elle déroulée comme vous l’aviez souhaité?

En fait, elle s’est déroulée mieux que l’on souhaitait. Nous n’aurions jamais pu imaginer un mariage aussi beau! Pour nous, il a été parfait et il s’est avéré, qu’à l’heure actuelle, c’est le plus beau jour de notre vie. J’avais tellement lu de témoignages sur les imprévus que nous savions que nous n’y couperions pas. Et cela nous a aidé à relativiser et à laisser couler tous les petits soucis qui se sont produits. J’ai même eu du vin rouge avant le repas en plein sur le devant de ma robe ;). Il faut le faire tout de même. Je raconte tous ces petits imprévus qui, au final, n’étaient pas du tout « grave », dans deux articles de mon blog.

Comment la qualifierais-tu ?

En un mot, Magique ! Le bonheur ! Un rêve ! Nous étions sur un nuage…

 

photo-couple-3.jpg

 

Maintenant que tu es une toute jeune mariée, quels sont les conseils que tu peux apporter aux futures brides ?

Le premier conseil que je vais vous donner est de relativiser:

Un mariage, c’est un gros événement, un des jours les plus important de votre vie, mais il n’y a pas mort d’hommes. Au final, le but, c’est de dire « oui » à l’amour de votre vie.

Alors, peu importe les imprévus qui pourront se produire le jour « J », préparez-vous et laisser couler sur le moment. Une bonne préparation peut tout changer et ne pas vous laisser avec des regrets.

Le mariage parfait (dans le sens premier du terme) n’existe pas. Vous aurez forcément des petits détails qui ne se passeront pas comme vous l’aviez prévu. Une fois ce fait accepté, vous verrez que tout ira bien ☺.

Mon second conseil, est de s’armer d’outils pour bien s’organiser:

Le mariage, c’est de la gestion de projet. Je sais que ce n’est pas sexy dis comme ça, mais c’est un événement de grande envergure à planifier. Ainsi, Excel va devenir votre meilleur ami.

Cadrez tout au maximum avec un planning du jour « J » à donner à votre team bride (témoins, demoiselles d’honneur), aux prestataires et à vos parents.

Et le jour « J », surtout déléguez! Les personnes concernées ont leur feuille de route alors ne vous en souciez pas. C’est leur job que tout se passe bien. Donnez également les numéros de vos témoins ainsi qu’une photo aux prestataires et dites-leur de les contacter en cas de problème.

Vous, vous aurez pour mission de PRO-FI-TER ;).

En parlant de profiter, c’est mon tout dernier conseil : Prenez le temps d’apprécier les préparatifs qui, je vous le promets, passent bien trop vite.

Gardez-vous un moment avec votre amoureux pour vous faire un câlin et regarder ce qui se passe autour de vous.

Je suis une personne qui travaille énormément sur le développement personnel. Ainsi, je vais vous conseiller d’ancrer les moments de votre mariage. Une musique, une brise qui se lève, la lueur du soleil, les rires de celui que vous appellerez désormais votre mari (ou votre femme d’ailleurs 😉 )…

Essayer de capter tous ces instants afin de vous reconnecter plus tard avec ce bonheur. 

 

 

sortie-eglise-3.jpg

 

Ton mot libre

Tout d’abord, je te remercie Leila de m’avoir permis de témoigner ici. Je n’avais encore jamais réellement écrit sur mon mariage mis-à-part mes posts Instagram et, franchement, que de beaux souvenirs émergent.

Cela m’a donné le sourire toute la soirée. Le mariage est un jour merveilleux, et mon mari m’a offert celui de mes rêves. Mais bien plus important encore, c’est qu’il m’a permis de construire ma famille officielle avec un homme bon, généreux, et aimant.

Je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu’il m’apporte. Mais le mariage, ce sont des hauts mais aussi des bas. Et pour moi, c’est bien là le plus important dans la notion de mariage non pas le jour J mais l’après. Ce que l’on va construire. Lors des bas, rappelez-vous que vous n’avez pas dit « oui » à cette personne pour rien ;). 

Maintenant que je suis mariée, j’ai eu envie de partager mon expérience et ma passion pour ce milieu. Aimant beaucoup écrire, j’ai monté mon blog mariage, vie de famille et lifestyle. J’y donne mes conseils et surtout des outils pratique pour bien s’organiser et ne pas se sentir perdu dans les préparatifs.

On papote aussi de vie de famille et de la vie quotidienne dans la section lifestyle. Je vais parler un peu plus enfants sur les billets d’octobre. Même si, non, je ne suis pas encore enceinte ;).

J’ai également un autre projet avec un Wedding Planner qui est sur le feu, j’ai hâte de dévoiler tout cela à mes lecteurs ☺.

Je souhaite à tous les futurs mariés de magnifiques préparatifs et un mariage de rêve ☺.

 

Stefanie alias La Mariée Hiboudeuse

 

photo-couple-2.jpg

Crédit photos : ©2017 Nadine Court  tous droits réservés.

 

Si tu veux suivre Stéfanie sur les réseaux, tu pourras la retrouver sur Instagram et Facebook aisément : La Mariée Hiboudeuse

 

Et…Si tu souhaites toi aussi partager ton histoire et nous faire rêver? Alors contactes moi via la-mariee-enjouee@hotmail.com

 

 

XoXo

L.M.E

2 commentaires sur “{ Stéfanie & Cédric } – Lorsque la différence de deux êtres forme un équilibre parfait!

  1. Coucou Leila !
    Je te remercie encore pour cette jolie interview. Ça a été un plaisir d’échanger avec toi et de me remémorer tous ces jolis souvenirs. À quasiment un an du mariage, que demander de plus ? 😊
    Belle soirée à toi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s