MEXIQUE – PISTÉ L’OUBLIEE, VALLADOLID LA CURIEUSE

Si tu as suivi nos premières péripéties au Mexique, tu voudras peut-être en connaître la suite… Oui oui je sais, j’ai du retard et je me suis laissée aller!
Mais après Cancùn, Palenque, Campêche, Mérida… Je vous parle à présent de Pisté et Valladolid, deux étapes qui nous ont marqué!
Allez, on repart en voyage ce soir pour un petit retour au Mexique!

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_b4.jpg

Un court séjour à Pisté

Après nos quelques jours passés à Mérida, nous voilà en direction de Pisté, après plusieurs heures de bus. Pour nous rendre dans cette ville minuscule, il n’y a d’autre choix que de prendre un bus local sans clim (je ne te dis pas l’odeur des aisselles!).
Au fur et à mesure que l’on approchait de la ville promise, on pouvait se dire que nous étions dans « le vrai Mexique » : Les enfants jouaient sur le bord de la route, des paillotes défilaient sous nos yeux et la verdure étaient pratiquement omniprésente.
Au bout de deux heures de trajet et alors que l’on ne se décrochait pas un mot avec Réal (tout simplement parce que le silence vaut de l’or dans certains instants), un bout de petit monsieur s’est interrogé : « Mais d’où venez-vous ? ».
Durant le trajet restant, il nous a parlé de sa vie avec son anglais approximatif et de ce qu’il y avait à faire aux alentours. Tous les jours, il prenait le bus et faisait près de 7h de trajet par jour pour aller travailler et il avait 66 ans… L’aurions-nous fait?
Il fait nuit noire lorsque nous arrivons enfin. Très peu de lumière pour nous repérer, des gens qui zonent un peu autour de nous, on ne connaît pas la réputation du coin… On en a juste entendu parler. Doit-on véritablement se méfier? Notre hôtel se trouvait à 10 min à pied de là où le bus nous a laissé : près d’un amas de pierre… (Je te mets la photo de jour).

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_aa.jpg

L’hôtel où nous avons séjourné ne paye vraiment pas de mine de l’extérieur, on s’attend même à partager le lit avec des amis insectes mais finalement il était tout mignon. Il s’agissait en fait d’un petit complexe de chambres en Rez de chaussée qui entouraient une piscine centrale et un jaccuzzi aérien.

42970345_2291094351113408_9070507450641154048_n42999692_336404147111329_260793996215844864_n

On ne savait pas ce qu’on allait faire dans cette ville mais le lieu était paisible! L’hôtesse des lieux nous avait conseillé un petit restaurant qui restait ouvert jusque tard dans la nuit. Après tout, le choix de restaurant n’était pas vaste mais vous mangez pour un tarif de 3e.
La ville de Pisté ne se visite pas vraiment, on s’y balade rapidement, mais d’ici , vous pouvez aller à Chichen Itza (que nous nous sommes refusé de visiter lorsque nous avons compté le nombre de bus de touristes qui y stationnaient à l’entrée).

IMG_9079.jpg

Notre déception a été le Cénotes Hubiku qui se trouve en réalité en plein milieu d’un hôtel et est empli de touristes. Je vous déconseille véritablement de vous y rendre et vous invite à opter pour des cenotes plus éloignés.
Le lendemain, la pluie s’est invitée, il pleuvait si intensément que  l’eau nous arrivait à la cheville (une mini inondation quoi),  nous avons été contraints de rester à l’hôtel et flâner!
Ce qui est intéressant ici est d’acheter les souvenirs, beaucoup moins chers qu’ailleurs… si nous avions su…
Concrètement, nous avons passé deux nuits à Pisté puis nous avons pris la route pour Valladolid…

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_a9.jpg

Une belle virée à Valladolid

Après 2 petites heures de bus, nous arrivions à Valladolid, à l’hôtel Canton. L’hôtel était sympa, bien situé mais nous avions déjà eu mieux…Si vous décidez d’y séjourner, demandez absolument une chambre avec vue dégagée, sinon vous vous retrouverez dans une chambre très sombre (c’est ce que nous avons eu et nous n’avons pas pu la changer).
Nous avions décidé de ne rester que deux jours et demie sur Valladolid et finalement, cela suffisait.
A l’accoutumée, nous détestons réserver des Tours (pas assez de liberté et trop de monde?) mais nous avons fait le test avec une journée intimiste avec un guide pour la somme de 100€ …. Et nous n’avons pas regretté!

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_ca.jpg

Notre journée a débuté avec la visite de Las Colorados, un espace composé de lagons de diverses couleurs, allant du bleu turquoise en passant par l’orange et le rose. C’est dans cet espace qui semble irréel que vit la plus grande colonie de Flamands roses du Mexique.
Puis, après avoir contemplé ce qui se présentait à nous durant une petite heure,  nous nous sommes rendu dans une village de pêcheurs : Rio Lagartos.

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_b9.jpg

D’ici, nous avons pris un bateau avec Juan pour aller contempler la nature en son état sauvage : crocodiles, hérons, oiseaux sauvages… Pendant près d’une heure, nous en avions pris plein la vue avant de nous permettre une expérience hors du commun, nous prélasser dans de la boue d’argile naturel .
Alors que nous voyions au loin des tours s’enchainer les uns après les autres, ne prenant que peu le temps de profiter de l’instant, nous étions pépouzes à profiter de ce spa improvisé.
Vous vous doutez bien que nous n’avons pas gardé cette dégaine toute la journée, on est parti se dorer la pilule sur un petit îlot tout proche, nous permettant de nager dans le Golf du Mexique. Je ne vais pas vous conseiller un restaurant plus qu’un autre car nous n’avons testé qu’un et honnêtement, vous aurez le choix!
Avant d’achever cette journée, la guide nous a mené aux ruines de Ek Balam où le Cénote est très couteux et rien d’autre qu’un attrape touristes!

ek-balam-mayan-ruins-yucatan-6180045

Pour notre seconde journée, nous sommes restés dans la ville de Valladolid pour visiter son église, le couvent de San Fernando qui propose des jeux de lumière en soirée à partir de 21h et la place principale.
Justement, sur cette place et une fois par semaine, un marché de souvenirs et de bouffe prend possession des lieux. C’est ainsi que nous avons gouté aux marquesitas, une sorte de crêpe gaufrée composée de ce que nous voulons, comme un mélange de Nutella fromage râpé par exemple! Je ne rigole pas!

UNADJUSTEDNONRAW_thumb_c4.jpg

Et si jamais vous avez un coup de chaud au cours de la journée, sachez que vous pourrez faire un plouf dans un Cenotes qui se trouve en plein centre de la ville.
Autre chose, il y a un restaurant où vous devez absolument vous rendre si vous passez par la ville : La Tabern de Las Frailes. Vous tomberez certainement sur pleins de français (car recommandé dans les guides) mais ça vaut le coup, surtout pour le Ceviche ainsi que pour le « Queso ».

palapa-and-convent.jpg

On achevait notre dernière escapade en pleine ville puisque ce qui nous attendait allait être de la pur détente, c’est ce qui nous était promis… 6 jours sur une île peu habitée et où le farniente ne côtoie pas le brouhaha. Oui, le lendemain, nous prenions le ferry pour l’île d’Holbox…
Mais cette étape là sera pour une autre fois (et je reviens très vite! 😉 )

XoXo

L.M.E

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s